UE 1-II / 3 jours : « Clinique posturale et instrumentation : bilan postural, posturographie (niveau II), réhabilitation des stratégies posturocinétiques »
Mr R. Montoya (neurophysiologiste, posturographie), A.Pichevin (kiné-ostéo, bilan clinique et stratégies posturales) :

 

Le développement des plateformes de forces et de nouvelles méthodes d’analyse du signal valorisent l’apport des évaluations posturocinétiques informatisées. La posturographie a été reconnue comme aide pertinente au diagnostic ; par son côté prédictif, la lecture des indices de performance facilite la critique des observations cliniques du bilan diagnostic physiothérapique.

Accompagné de stimulations sensorielles en imagerie virtuelle, ces matériels sont aussi d’excellents outils de réhabilitation du maintien postural et de prévention de la chute de la personne âgée. 
 
 

Neurophysiologie du maintien postural : leçons tirées des post-effets des vols en impesanteur et des expériences de Bed-Rest dans la compréhension du contrôle postural.

 

Plates-formes de forces  : conception, normes; Rappels et  examen détaillé des différentes méthodes d'analyse du signal posturographique.

 

Indice de capacités posturo-cinétique (ICPC)  ; descripteurs de l'indice de performance, interprétation des anomalies du signal, intégration au bilan clinique.

- TP : Posturographie informatisée ; familiarisation avec l'utilisation du logiciel d'analyse …  

 

Mise en place d'un bilan type en posturologie clinique  ;

- Revue pratique des tests opérateurs dépendants et non opérateurs dépendants les plus couramment utilisés en posturologie clinique et en orthopractie -posturologie

 

Réhabilitation des stratégies posturocinétiques :

- Comment mettre en évidence les bonnes et moins bonnes stratégies posturocinétiques utilisées par un patient donné

- Revue des moyens à disposition du physiothérapeute dans leur réhabilitation ? Quel est l'apport des réhabilitations instrumentalisées... TP

 

   
© GRETM 2016