UE 4-I / 3 jours : « Emotions, thorax, ventre et posture : graviception abdominale / scoliose idiopathique/
Posturographie (Niveau I) »  
:

 

Les synapses du cerveau sensorimoteur fonctionnent de façon directe et ne libèrent jamais d'amines : l'activité des neurones effecteurs est sous influence du système limbique. Par ses mouvements, le système cardiorespiratoire génère des contraintes posturales endogènes qui sont prises en compte par le contrôle postural et qui sont normalement compensées, en particulier au niveau rachidien. La compréhension de ces interactions apparaît indispensable à la prise en charge d'un grand nombre des pathologies fonctionnelles somatoformes : ventre, rachis et diaphragme sont des marqueurs privilégiés des émotions et des souffrances comportementales.

SIA = maladie posturale ? Précontraintes tenségritaires, approche neurobiologique et posturale font évoluer l'approche des SIA.

La posturographie est reconnue comme aide pertinente au diagnostic, c'est un outil de détection précoce des troubles posturocinétiques et de validation des observations cliniques comme du suivi thérapeutique.

 

Emotions et contrôle postural : Système limbique et circuit de la motivation, cerveau sensorimoteur et pondération ; émotion et stress, axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HHS)  ; Hypothalamus et Système neurovégétatif, Stress oxydatif, voies activatrices et inhibitrices, neuromédiateurs ; addictions…

- Agentivité et douleur : douleur aigue et douleur chronique, douleurs somatoformes  : neurobiologie de la douleur ; processus d'habituation, de sensibilisation, d'hypersensibilisation, de rupture d'habituation…

 

Raisonnement clinique :

- Techniques de modulation (périphérique, centrale) de la perception de la douleur égocentrée , prise en charge interdisciplinaire.

- Techniques physiothérapiques de modulation du stress et de ses conséquences ( toucher thérapeutique, déconditionnement...) : techniques connexes…

- Dynamogénie viscérale et graviception abdominale  ; de Thure Brandt à la kinésithérapie viscérale moderne,  réflexe dynamogénique global …

- Axe HHS et SNE (système nerveux entérique)  ; relations SNA / rachis, projections viscérales et cutanées pathologiques (dermalgies réflexes), Microbiote intestinal et syndrome du colon irritable… Sémiologie , indications et limites...

- TP de facilitation viscérale et diaphragmatique, de facilitations aminergiques…

 

Ceinture scapulaire (suite) et défilé costo-thoracique, Thorax

- sémiologie, indications, bilans différentiels TP Thorax.

- sémiologie, indications, bilans différentiels

- TP de facilitations spécifiques. (scalènes, 1ère côte, sous-clavier…),

 

Scoliose et systèmes dynamiques non linéaires : tenségrité rachidienne et système de contrôle postural  : revues des conceptions actuelles de la SIA : neurobiologie de la SIA (mélatonine, calmoduline) ; concept postural de la SIA : asymétries labyrinthiques, cranio-faciales  et SIA ; posturographie de la SIA … proposition de prise en charge neuromotrice intégrée (posturale, vestibulaire, orthopractique…).

 

Posturographie  (niveau 1) : ICPC, découverte des plates-formes de forces et des différents descripteurs utilisés pour établir un indice de performance de contrôle postural :  intérêt en cabinet libéral.

- TP  : démo, analyse commentée des observations.

 

   
© GRETM 2016